La culture de l’Ashoura,la culture iranienne

La culture de l’Ashoura

La culture de l’Ashoura

La culture de l’Ashoura

Dans la culture iranienne, l’Achoura désigne le jour du martyre de l’Imam Hossein (S.). L’événement eut lieu en 52 de l’hégire lunaire, c’est-à-dire, au dixième jour du mois de Moharram la tradition chiite considère que l’insurrection de l’Achoura “sauva l’Islam et changea le cours de l’Histoire”. Les premières cérémonies de deuil suite à la disparition de l’Imam, furent organisées par la sœur de ce dernier, la vénérée Zeynab et son fils l’Imam Sadjad (S.).

C’est Moezzodoleh Deylami qui rendit officielle en 352 de l’hégire lunaire l’organisation des cérémonies de deuil pour la commémoration du souvenir de l’Imam Hossein (S.). Selon cette déclaration, tous les marchés de Bagdad, capitale iranienne de l’époque devaient dorénavant être fermés en ce jour.

On habilla de noir la ville et des cérémonies particulières furent organisées à travers tout le pays, notamment dans les mosquées et les lieux de commémoration. Depuis, les préparatifs marquant le deuil du mois de Moharram, font partie des traditions populaires et nationales de l’Iran.

Certains consacrent une partie de leur budget à la mise en place de cette célébration. Comme toute célébration à caractère religieux, la manifestation de l’Achoura illustre la volonté populaire d’un rapprochement avec la divinité, par l’intercession d’une figure vénérée. Il s’agit également de renforcer la croyance populaire à travers l’alchimie du ressouvenir.

Tekiyé est le nom de l’emplacement où sont mises en scène et jouées des pièces religieuses relatant l’épopée de l’Imam Hossein. Les murs du Tekiyé sont généralement recouverts de tissus noirs sur lesquels sont inscrits des poèmes composés autour de ce thème.

Dans certains cas, les cérémonies de deuil sont tenues chez des particuliers. La narration de l’histoire des martyrs de la plaine de Kerbela, la procession de groupes en deuil, et la mise en scène de la passion de l’Imam Hossein, constituent les principales manifestations relatives au deuil du mois de Moharram. Celles-ci se déroulent pendant la première décade du mois.

Remerciement spécialM. Mirzâkhânlou

| خوشنویسی اسلامی پارسی

Khorshid Nâderi Beni

درباره Khorshid Nâderi Beni

دانشجوی رشته ادبیات زبان فرانسه هستم و دوست دارم فرهنگ و آثار فاخر ایرانی رو به فرانسه و به گوش مردم فرانسه زبان برسونم ! | عشق، نیرومند ترین سپاه است، زیرا در یك لحظه بر قلب و مغز و جسم حمله می كند – فرانسوا والتر

نمایش همه مطالب توسط Khorshid Nâderi Beni →

پاسخ دهید

نشانی ایمیل شما منتشر نخواهد شد. بخش‌های موردنیاز علامت‌گذاری شده‌اند *